Rédigez et gérez vos CDD en ligne

L'indemnité de fin de contrat (prime de précarité) a été créée pour compenser la précarité du salarié en contrat CDD. Il existe de nombreux cas où elle n'est pas due, notamment lorsqu'il n'y a pas de précarité.

Remarque : Dans plusieurs cas cette prime n'est pas due dans le cas d'un contrat à durée déterminée alors qu'elle l'est dans le cas d'un contrat d'intérim. Quand c'est le cas nous vous le signalons.

Pictogramme bon à savoir

Des dispositions conventionnelles peuvent être plus favorables aux salariés et imposer le versement de la prime.

Cas où l'indemnité de fin de contrat n'est PAS due

  • CDI après CDD
    Le contrat CDD est immédiatement suivi d'un contrat CDI. S'il y a une interruption, fut-elle d'une journée, la prime est due.
    En cas de contrats à durée déterminée successifs se terminant immédiatement par un contrat CDI, l'indemnité est due sur tous les contrats sauf sur le dernier.
  • En cas de requalification du contrat CDD en contrat CDI, la prime de précarité n'est plus due au salarié. La Cour de Cassation a fait un revirement de jurisprudence important. Elle a jugé en juillet 2015 que la prime de précarité n'était pas due si un contrat CDI suivait sans interruption un contrat CDD, pour la raison que cette prime compense la précarité de la relation, ce qui n'est pas justifié en cas de requalification.
    "Mais attendu que l'indemnité de précarité prévue par l'article L. 1243-8 du code du travail, qui compense, pour le salarié, la situation dans laquelle il est placé du fait de son contrat à durée déterminée, n'est pas due lorsque la relation contractuelle se poursuit en contrat à durée indéterminée, notamment en cas de requalification d'un contrat de travail à durée déterminée ; que le moyen n'est pas fondé" (Cour de cassation, ch. soc., mardi 7 juillet 2015, N° de pourvoi: 13-17195).
    En revanche, la Cour de Cassation a considéré précédemment que l'indemnité de précarité déjà payée restait acquise au salarié.
  • Refus d'un CDI par la salarié
    Le salarié a refusé la conclusion d'un contrat de travail à durée indéterminée pour occuper le même emploi ou un emploi similaire, assorti d'une rémunération au moins équivalente. La proposition écrite doit avoir été faite avant l'échéance du contrat CDD. (article L. 1243-10 3°)
  • Contrat CDD saisonnier
    Le contrat CDD saisonnier (l'indemnité n'est pas due dans le cas du CDD mais elle l'est en cas de contrat d'intérim)
  • Contrat vendanges
    Le contrat CDD vendanges (ce contrat n'existe pas en intérim)
  • Usage constant
    Les CDD d'usage constant (emplois pour lesquels il est d'usage constant de ne pas recourir au contrat à durée indéterminée. (La prime de précarité n'est pas due dans le cas du contrat CDD mais elle l'est en cas de contrat d'intérim.)
  • Extras
    Les contrats d'extras dans l'hôtellerie restauration
  • Contrats aidés
    Les contrats conclus dans le cadre de la politique de l'emploi (ce sont des contrats à durée déterminée uniquement), sauf dispositions conventionnelles plus favorables.
  • Jeunes scolaires ou universitaires
    Lorsqu'il s'agit d'un contrat à durée déterminée conclu avec un jeune, embauché pendant ses vacances scolaires ou universitaires (et uniquement pendant cette période), la prime de précarité n'est pas due, quel que soit le cas de recours utilisé. (Alors qu'elle est due en cas de contrat d'intérim). Cette exception a fait l'objet d'une QPC soumise à la Cour de Justice Européenne, laquelle a estimé qu'elle ne portait pas atteinte au principe constitutionnel d’égalité dans la mesure où la prime de fin de contrat trouve son existence dans le fait qu'elle compense la précarité du salarié, ce qui ne correspond pas à la situation de cette population (CJUE, arrêt du 1er octobre 2015).
  • Rupture du contrat par le salarié
    En cas de rupture anticipée du contrat CDD à l'initiative du salarié (notamment pour occuper un emploi en CDI chez un autre employeur)
  • Rupture du contrat par l'employeur
    En cas de faute grave du salarié ou en cas de force majeure. Si la faute grave intervient après le renouvellement du contrat, elle ne remet pas en cause le paiement de la prime sur la première partie du contrat (Cass. Soc. 9 avril 2002, N° 00-43501)
  • Décès du salarié en cours de contrat
    Le décès du salarié constitue un cas de force majeure rendant impossible la poursuite du contrat.
  • Rupture du contrat pendant la période d'essai
    En cas de rupture du contrat CDD pendant la période d'essai, quelle que soit la partie qui a rompu
  • Cas particulier du CDD Senior
    La loi ne prévoit pas le paiement de la prime de précarité dans le cas du contrat CDD Senior puisqu'il est conclu au titre de dispositions légales destinées à favoriser le recrutement de certaines catégories de personnes sans emploi. En revanche, l’avenant du 9 mars 2006 à l’accord national interprofessionnel du 13 octobre 2006 (qui a été étendu par  arrêté du 12 juillet 2006), prévoit que les titulaires d’un CDD Senior bénéficient, à l’issue de leur contrat, d’une indemnité de même nature que l'indemnité de précarité. Dans les faits, les CDD Senior perçoivent une indemnité d’un montant équivalent à l’indemnité de précarité.

Voir les cas où la prime de précarité doit être payée au salarié

Le CDD est complexe, pour être sûr de NE PAS VOUS TROMPER, rédigez-le en ligne

Pourquoi rédiger vos CDD en ligne ?

Essayez !
Satisfait ou remboursé !

Voir la démo

Vous connaissez déjà le cas de recours ? Passez immédiatement à l'étape suivante :