Rédigez et gérez vos CDD en ligne

La fin "naturelle" du contrat CDD est déterminée dès le départ et elle dépend du type de contrat (terme précis ou incertain). La façon dont le contrat prendra fin doit avoir été prévue de façon claire dans le contrat, soit par une date ou une durée, soit par la survenance d'un évènement.

Covid-19 : mesures d'assouplissement

Les règles de renouvellement des CDD et intérim sont assouplies en faveur des entreprises

Par accord d'entreprise, la règle des deux renouvellements par contrat peut être supprimée, la durée maximum autorisée pourra être dépassée, et le délai de carence supprimé entre deux contrats.

Pour plus de détail

Le CDD prend fin de plein droit à l'échéance de son terme

Voir la liste des documents à remettre aux salariés

 1. Si le contrat a été conclu à terme précis

Le contrat CDD conclu à terme précis (ou "de date à date", ou "à terme certain")  prend fin à la date prévue sur le contrat -ou sur l'avenant de prolongation si le contrat a été renouvelé- même si l'objet pour lequel il avait été conclu ne s'est toujours pas réalisé.

Cependant, la Cour de Cassation a récemment admis qu'il était possible d'avancer la date de fin d'un contrat conclu à terme précis au moyen d'un avenant, librement accepté par les deux parties (Cass. soc.,16 déc. 2015, N° 14-21.360).

2. Si le contrat a été conclu à terme incertain

Le contrat CDD conclu à terme incertain (à durée minimale) prend fin lorsque l'objet (la raison) pour lequel il avait été conclu s'est réalisé, mais au plus tôt à la fin de la durée minimale, même si l'objet pour lequel il avait été conclu s'est réalisé avant l'échéance prévue. Un contrat CDD saisonnier conclu à terme incertain se termine à la fin de la saison. La rupture le jour même de la fin de la période minimale n'est plus admise.

3. Cas du contrat CDD de remplacement conclu à terme incertain

En cas de contrat CDD de remplacement conclu à terme incertain, et une fois passée la durée minimale, la fin effective du contrat dépend de ce qui est précisé au contrat.

  • Si le contrat précise que c'est le retour du salarié qui marquera son terme, il prendra fin le jour du retour effectif du salarié absent, même si les absences successives de ce dernier l'ont été pour d'autres motifs que le motif initial. (Exemple: une salariée qui enchaîne un congé parental à la suite de son congé maternité: le contrat CDD de remplacement se terminera le jour de son retour effectif de son congé parental).
  • Cette situation n'est souhaitable pour personne puisque employeur et salarié en CDD dépendent d'une circonstance extérieure pour savoir quand le contrat prendra fin, et cela peut durer des années en toute légalité.
    C'est pourquoi nous recommandons vivement de spécifier clairement sur le contrat l'évènement précis qui marquera sa fin. Pour reprendre l’exemple ci-dessus, on spécifiera que le contrat est conclu uniquement pour la période de l'absence de la titulaire pour congé maternité. Cela permet aux deux parties de décider sereinement si elles entendent poursuivre la relation contractuelle par un nouveau contrat ou non.
  • Ce besoin de précision a été confirmé par l'arrêt de la Cour de Cassation N° 12-13282 en date du 10 avril 2013. 
    L'article L.1242-7, constate en effet la Cour, précise que le contrat à durée déterminée conclu pour remplacement "a pour terme la fin de l'absence de la personne remplacée ou la réalisation de l'objet pour lequel il a été conclu". Il tient alors à l'employeur de spécifier au contrat le motif précis pour lequel il a été conclu. "Lorsque le contrat à durée déterminée, poursuit la Haute Cour, est conclu pour assurer le remplacement d'une salariée absente jusqu'à l'issue de son congé parental, il a pour terme la fin du congé parental, peu important que la salariée remplacée ne réintègre pas l'entreprise pour cause de congé sabbatique pris au terme du congé parental". Mais si rien ne le précise, le contrat finira le jour du retour de la salariée.

Remplacement en cascade (glissement interne)

Le contrat de remplacement conclu à terme incertain et en cascade (glissement interne) prend fin au retour de la personne remplacée titulaire du poste, et non pas au retour à son poste du salarié qui avait remplacé le salarié absent.(Cass. Soc. 24 juin 2015  N° de pourvoi: 14-1261).  

CDD de remplacement : le contrat peut se prolonger jusqu'au surlendemain du retour du salarié

Lorsqu'il s'agit du remplacement d'un salarié absent, le terme du contrat initialement fixé peut être reporté jusqu'au surlendemain du jour où le salarié remplacé reprend son emploi, que le contrat CDD soit conclu à terme certain ou incertain. (Article L1243-7). Vous pouvez donc prolonger le contrat du salarié en CDD de 3 jours maximum pour réaliser la mise au courant du salarié qui reprend son poste.

4. Cas particulier des salariés en contrat CDD représentants du personnel

Sous le terme de "représentant du personnel" l'article L. 2412-1 du Code du Travail entend les délégués syndicaux ou du personnel, les membres du comité d'entreprise, du CHSCT, les représentants syndicaux et plusieurs autres fonctions représentatives.

Que se passe-t-il lorsque le CDD d'un salarié représentant du personnel arrive à son terme ?

L'article L.2421-8 du Code du Travail est clair sur ce point: le contrat CDD ne peut prendre fin qu'après constatation par l'inspecteur du travail que "le salarié ne fait pas l'objet d'une mesure discriminatoire". L'employeur doit donc saisir l'inspecteur du travail, un mois avant l'arrivée du terme, lequel doit statuer avant le terme du contrat. Il peut en effet examiner si le contrat est bel et bien à durée déterminée et le requalifier en contrat CDI s'il trouve une faille, ce qui est très fréquent. Il peut également vérifier si le contrat CDD ne pourrait pas être transformé en contrat CDI, et qu'il n'y a aucune discrimination à ce sujet.

C'est certainement avec cette idée en tête que la Cour de Cassation a considéré que cette obligation s'imposait même si le contrat à durée déterminée ne pouvait plus être renouvelé (Cour de Cass. Soc. du 23 oct. 2012, N° 11-19.210).

La sanction du non-respect de cette obligation est la nullité du contrat. Or, précisent les juges, "le salarié protégé dont la rupture du contrat de travail est nulle a droit à la rémunération qu'il aurait perçue jusqu'à la date de sa renonciation à la réintégration dans l'entreprise".

5. Cas particulier des salariés exposés à des rayonnements ionisants

Si, à la fin de son contrat CDD, un salarié exposé à des rayonnements ionisants a dépassé la valeur limite annuelle d'exposition aux rayonnements ionisants (valeur déterminée par décret), l'employeur doit lui proposer une prorogation de son contrat, d'une duré telle que " l'exposition constatée à l'expiration de la prorogation soit au plus égale à la valeur limite annuelle rapportée à la durée totale du contrat" (article 1242-8).

En savoir plus

Le CDD est complexe, pour être sûr de NE PAS VOUS TROMPER, rédigez-le en ligne

Pourquoi rédiger vos CDD en ligne ?

Essayez !
Satisfait ou remboursé !

Voir la démo

Vous connaissez déjà le cas de recours ? Passez immédiatement à l'étape suivante :

eZ debug

Clear cache:

Quick settings:

Timing: sept. 22 2021 21:02:26
Script start
Timing: sept. 22 2021 21:02:26
Module start 'content'
Debug: ezpI18n::translateText sept. 22 2021 21:02:26
Missing translation for message in context: 'lib/template'. The untranslated message is: 'The maximum nesting level of %max has been reached. The execution is stopped to avoid infinite recursion.'
Timing: sept. 22 2021 21:02:26
Module end 'content'
Debug: ezpI18n::translateText sept. 22 2021 21:02:26
Missing translation for message in context: 'kernel/navigationpart' with comment: 'Navigation part'. The untranslated message is: 'Survey'
Debug: ezpI18n::translateText sept. 22 2021 21:02:26
Missing translation for message in context: 'kernel/navigationpart' with comment: 'Navigation part'. The untranslated message is: 'eZFind'
Debug: ezpI18n::translateText sept. 22 2021 21:02:26
Missing translation for message in context: 'kernel/navigationpart' with comment: 'Navigation part'. The untranslated message is: 'easyCDD2'
Error: eZTemplate @ extension/easycdd2/design/easycdd2/templates/page_footer.tpl:57[28] sept. 22 2021 21:02:26
Cannot retrieve attribute of a NULL
Timing: sept. 22 2021 21:02:26
End

Timing points:

CheckpointElapsedRel. ElapsedMemoryRel. Memory
Script start 0.0000 sec0.0339 sec 2,965.0547 KB5,182.8203 KB
Module start 'content' 0.0339 sec0.1416 sec 8,147.8750 KB13,361.5859 KB
Module end 'content' 0.1755 sec0.2300 sec 21,509.4609 KB9,587.2422 KB
End 0.4055 sec  31,096.7031 KB 
Total runtime:0.4239 sec
Peak memory usage:32,538.1563 KB

Time accumulators:

 Accumulator Elapsed Percent Count Average
ini_load
Load cache0.0100 sec2.2990%170.0006 sec
FindInputFiles0.0056 sec1.2801%170.0003 sec
Mysql Total
Mysqli_queries0.0424 sec9.7322%3080.0001 sec
Looping result0.0038 sec0.8790%2650.0000 sec
mysql_cluster_total
Mysql_cluster_queries0.0016 sec0.3574%80.0002 sec
TS translator
TS init0.0034 sec0.7905%40.0009 sec
TS cache load0.0020 sec0.4618%40.0005 sec
TS context load0.0014 sec0.3174%40.0003 sec
Template Total0.3390 sec 77.8% 3 0.1130 sec
Template load0.0268 sec6.1510%30.0089 sec
String conversion in template resource0.0004 sec0.0925%270.0000 sec
Template parser: create text elements0.0119 sec2.7187%270.0004 sec
Template parser: remove whitespace0.0022 sec0.5029%270.0001 sec
Template parser: construct tree0.0436 sec10.0078%270.0016 sec
Template load and register function0.0042 sec0.9676%100.0004 sec
Template processing0.3122 sec71.6089%30.1041 sec
states
state_id_array0.0029 sec0.6562%200.0001 sec
state_identifier_array0.0030 sec0.6930%210.0001 sec
override
Cache load0.0085 sec1.9534%1180.0001 sec
Sytem overhead
Fetch class attribute name0.0016 sec0.3567%10.0016 sec
class_abstraction
Instantiating content class attribute0.0000 sec0.0021%10.0000 sec
General
String conversion0.0001 sec0.0257%290.0000 sec
Total script time:0.4359 sec