Rédigez et gérez vos CDD en ligne

Beaucoup moins cher que l'intérim, le CDD est, pour l'employeur, la meilleure formule lorsque le salarié est déjà connu ou facile à recruter. Certains cas de recours n'existent que pour le CDD et sont interdits en intérim. La période d'essai d'un CDD est bien plus longue que celle d'un contrat d'intérim, ce qui permet de mieux tester l'adéquation salarié-emploi. Certaines cotisations sociales retournent vers l'entreprise quand elle embauche en CDD, contrairement à l'intérim (budget comité d'entreprise par exemple). Enfin, le législation du CDD permet la rupture du contrat d'un commun accord.

1. Le CDD est beaucoup moins cher que l'intérim

  • L'économie est déjà de 15% à 30% de la facture d'intérim, différence entre la facture d'intérim et le coût du CDD avec les charges.
     A noter que le coût du recrutement est en sus pour le CDD.
  • A cela s'ajoute la réduction générale des cotisations patronales sur les bas salaires (ex-réduction Fillon), possible avec un CDD mais pas récupérable en intérim.
  • Sans oublier, jusqu'au 31 décembre 2018, le Crédit d'Impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) pour les emplois payés jusqu'à 2,5 fois le SMIC, et qui se monte à 4% puis à 6%. Vous pouvez faire le calcul sur le simulateur du ministère des Finances.
  • L'avantage financier du CDD est encore plus marqué dans toutes les situations où l'indemnité de précarité (10% des salaires) n'est pas due en CDD alors qu'elle l'est en intérim (contrats saisonniers, d'usage constant, jeunes scolaires et universitaires, etc.). De plus, dans certains cas cette indemnité peut, dans le cas du CDD uniquement, être ramenée à 6%.
  • A ces avantages s'ajoute encore, pour les organisations qui ne peuvent pas récupérer la TVA, une réduction supplémentaire de 16,4% sur le total, dans la mesure où celles-ci ne peuvent pas récupérer la TVA des factures d'intérim (Cf. 2 ci-dessous).

2. La période d'essai du CDD est beaucoup plus longue que celle de l'intérim

La période d'essai, destinée à valider l'embauche, ne peut dépasser 5 jours en intérim (contrats de plus de 2 mois), alors qu'elle peut aller jusqu'à un mois dans le cas du CDD (contrats d'au moins six mois), ce qui permet aux deux parties de mieux apprécier la situation avant de s'engager.

3. Le CDD alimente plusieurs budgets utilisés par l'entreprise

Embaucher en CDD profite à votre budget formation et à tous les budgets s'appuyant sur la masse salariale (comité d'entreprise, taxe d'apprentissage, l'ex-taxe professionnelle, etc.).

4. Le CDD offre plusieurs cas de recours supplémentaires

Plusieurs cas de recours sont autorisés en CDD alors qu'ils restent interdits en intérim : remplacement d'un médecin du travail, contrats liés à la politique de l'emploi (CDD Senior par exemple), contrat vendanges, contrats comportant un complément de formation professionnelle, etc.

5. Le CDD permet une rupture d'un commun accord entre les parties

Un contrat CDD peut être rompu d'un commun accord entre le salarié et l'entreprise.

Avec l'intérim, c'est beaucoup plus difficile (car ce n'est pas vous l'employeur mais la société d'intérim). Les cas de rupture prévus par la loi sont rares: si elle ne peut invoquer la faute grave ou la force majeure, l'agence d'intérim doit en effet proposer un nouveau contrat à l'intérimaire, dans des conditions (rémunération, qualification, durée et horaires de travail) proches, et commençant dans les trois jours ouvrables suivant la rupture. Si elle ne peut pas, elle doit payer le solde du contrat non effectué.

Le CDD est complexe, pour être sûr de NE PAS VOUS TROMPER, rédigez-le en ligne

Pourquoi rédiger vos CDD en ligne ?

Essayez !
Satisfait ou remboursé !

Voir la démo

Vous connaissez déjà le cas de recours ? Passez immédiatement à l'étape suivante :